Emises par la femelle vierge, et captées par les antennes du mâle, les phéromones sexuelles de certains papillons nocturnes sont extrêmement puissantes, leur « portée » atteignant 5 km chez le Grand paon de nuit (Saturnia pyri). Chez le « Bombyx disparate », ainsi appelé en raison de l’aspect très différent des 2 sexes, la distance d’appel est bien moindre, mais l’attractivité demeure très forte, au point d’amener les mâles à pénétrer à l’intérieur même de ma véranda où une femelle captive les « appelait ». Pour tout savoir sur ce papillon, et sur bien d’autres espèces d’insectes, voyez mes « Pages entomologiques » sur http://www.insectes-net.fr/

ajax-loader