Comme cette vidéo le montre la Cucullie du bouillon blanc (Cucullia verbasci) butine en quelque sorte autant avec les antennes qu’avec la trompe, ce qui est pour le moins inhabituel. De là à penser que les dites antennes « guident » la trompe il n’y a qu’un pas, d’autant plus aisé à franchir que les extrémités antennaires sont dotées de diverses sensilles (poils sensoriels), entre autres gustatives, confortant ainsi cette hypothèse (observations réalisées en Microscopie Electronique à Balayage). Pour en savoir plus sur ce papillon, et sur de nombreux autres insectes, voyez mes « Pages entomologiques » sur http://www.insectes-net.fr/

ajax-loader