Dotées de 3 griffes aux pattes (d’où le nom de triongulins) les larves de ce petit coléoptère Meloidae sont parasites des nids souterrains d’abeilles solitaires du genre Colletes. Très schématiquement ces larves ont l’étonnante particularité de se regrouper sous la forme d’une gouttelette suspendue, apte à chimiquement leurrer les abeilles mâles qui croient avoir à faire à des femelles. Bien entendu la supercherie est très vite découverte, mais les mâles repartent lestés d’un lot de triongulins qui se retrouveront dans le nid d’une abeille et finiront de s’y développer aux dépens de la propre descendance de l’hôte. Pour tout savoir sur ce peu banal insecte, et sur de nombreuses autres espèces, voyez mes « Pages entomologiques » sur http://www.insectes-net.fr/

ajax-loader