La courtilière, encore appelée Taupe-grillon, montre un très étrange et fugace « tatoo » thoracique, dont la raison d’être (s’il y a ! ), est pour le moins énigmatique. Vous verrez que la bestiole en profite pour copieusement me charcuter le pouce…. mais elle a des excuses ! Pour tout savoir sur ce curieux insecte, et sur de nombreux autres, voyez mes « pages entomo » sur: http://www.insectes-net.fr/

ajax-loader