La mue nymphale (= formation de la chrysalide) demande près d’une ½ heure, et elle se déroule très progressivement (hormis le prompt passage de la bête sur le dos). Une vidéo intégrale serait donc excessivement « lourde » au plan informatique, de surcroît sans véritable nécessité ni intérêt. La version séquentielle n’étant pas plus satisfaisante, j’ai opté pour un simple diaporama, la sélection des photos le rendant parfaitement démonstratif, et au final plus agréable à regarder.
Pour en savoir plus sur ce papillon, et sur de nombreux autres insectes, voyez mes « Pages entomologiques » sur http://www.insectes-net.fr/

ajax-loader