La femelle de la courtilière, ou « taupe-grillon », aménage une logette souterraine où elle va pondre et s’occuper de sa progéniture qui reste au nid jusqu’au 3e stade larvaire avant de se disperser et profondément s’enfouir pour hiverner. L’activité reprend au printemps, avec passage à l’état adulte durant l’été … et bien sûr reproduction !
Pour tout savoir sur cet insecte, et sur de nombreuses autres espèces, voyez mes « Pages entomologiques » sur http://www.insectes-net.fr/

ajax-loader